Pochette rouge en cuir grande taille | TOURNAGE COUTRILLON

Pochette rouge en cuir grande taille

24,00

*La couleur du cuir peut changer en fonction de la luminosité*

Pochette pour 1 stylo, de grande taille. L :18cm / 7,08 inches x l :5cm / 1,96 inches

4 en stock

UGS : pochette cuir GT01 Catégorie : Étiquette :

Description

Pochette rouge en cuir grande taille:

Magnifique pochette rouge en cuir de vachette assemblée et cousue à la main par un artisan maroquinier. Idéal pour 1 stylo de grande taille (L :18cm / 7,08 inches x l :5cm / 1,96 inches). Finition soignée, fermeture avec aimant sur la face avant. Création artisanale fait main.

Le cuir est un matériau préparé à partir de la peau d’un animal, principalement utilisé dans l’habillement et la décoration sous un grand nombre de formes. Il s’agit généralement de la peau de grands mammifères tels le bœuf et le porc, traitée industriellement par les tanneries et les mégisseries, principalement pour assurer sa conservation même en présence d’une humidité élevée. Il existe différents types de cuir, selon leur aspect, leur fabrication1 et l’origine de la peau.

Les cuirs sont le plus souvent préparés à partir de peaux de bovins ; équidés (cordovan) ; ovins ; caprins ; cervidés ; porcins ; mais également à partir de peaux de pécaris, d’autruches, de reptiles (crocodiles, lézards…) ou de poissons cartilagineux (galuchat).

Il existe différentes imitations, appelées similis, telles que le skaï (un plastique) et le latex (matière végétale).

  • cuir brut, bleu ou mou : parler de cuir brut ou vert est un abus de langage. Lorsque le cuir est brut ou vert, il s’agit de la dépouille de l’animal, issue de l’abattoir, non traitée (tannée). De ce fait, il serait plus correct de parler de peau brute ;
  • cuir de Russie : cuir solide, souple et étanche de (jeune) vache préparé en Russie avec une préparation à base d’écorce de bouleau (ce qui donne l’odeur typique qui a donné son nom au parfum Chanel) et éventuellement teint en rouge ou noir ;
  • cuir bouilli : cuir que l’on fait bouillir avec diverses substances pour fabriquer notamment des tabatières ;
  • cuir tanné aux tanins végétaux ou aux sels de chrome ;

Le crust est un cuir très particulier, dans la mesure où il n’a presque pas été traité. La tannerie n’y a pas posé d’apprêt, et la peau a subi le minimum de traitement chimique. Ce cuir absorbera tous types de traitement ou de couleur, facilement, et il est particulièrement apprécié et utilisé pour les patines (en chaussures comme en accessoires).

  • cuir corroyé : obtenu en immergeant les peaux dans l’eau, en les foulant avec les pieds pour les assouplir et en les enduisant ensuite d’un corps gras, plus utilisé pour la cordonnerie ;
  • maroquins : peaux de chèvre ou de mouton tannées au sumac ou à la noix de galle ; les relieurs l’utilisent beaucoup ;
  • peaux mégissées : peaux de chevreau, de mouton ou d’agneau rendues imputrescibles au moyen de sels marins et d’alun, employées dans la ganterie ;
  • cuirs vernis : peaux corroyées auxquelles on applique plusieurs couches d’un mélange de craie en poudre, de noir de fumée et d’huile siccative ; après quoi on les enduit au pinceau avec un vernis ;
  • nubuck : cuir gratté réalisé à partir d’un cuir pleine fleur ou d’un cuir fleur sciée ;
  • cuir pleine fleur : cuir gardant son épaisseur d’origine, le plus résistant ;
  • cuir fleur sciée : cuir dont on a diminué l’épaisseur tout en gardant le côté fleur ;
  • croûte de cuir : épaisseur de peau obtenue lorsque l’on refend le cuir pour obtenir l’épaisseur désirée (d’où le terme « refente » de cuir). Le morceau de peau obtenu, généralement de la taille (surface) de la peau d’origine, ne possède pas de fleur (c’est-à-dire de côté lisse). Elle est le plus souvent enduite de vernis ou de polyuréthane et « imprimée » pour simuler un cuir pleine fleur. Elle peut aussi être transformée en suède ;
  • peau de chamois : autrefois fabriquée avec de véritables peaux de chamois traitées à l’huile de poisson2, elle est aujourd’hui produite par traitement de peaux d’ovins ou caprins domestiques, sous le nom de « peau chamoisée », la technique associée est appelée le « chamoisage » ;
  • la peau de chagrin est un cuir d’onagre, de chèvre ou de mouton, servant jusqu’au XIXe siècle à la couverture et à la reliure des livres.

source: wikipédia

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Pochette rouge en cuir grande taille”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This
0