Stylo en pigne de pin des landes + support | charme et élégance | T. C

Stylo en pigne de pin des landes + support

40,00

*Photo non contractuelle, la couleur et les veines du bois peuvent légèrement varier*

Pochette taille normale

Image de présentation: Plaqué or grande bague

Mécanisme rotatif, recharge style “CROSS”
Cliquez ici pour voir comment changer la mine

20 en stock

UGS : stylo bille pigne pin-1 Catégories : ,

Description

Stylo en pigne de pin des landes + support:

Stylo en pigne de pin des landes + support, structure en plaqué or grande bague. La pigne est la transcription de l’occitan pinha, nom donné au cône des pins, la fameuse pomme de pin. Ce mot est d’usage courant dans le Midi de la France. Le nombre des spirales de croissance gauches et celui des droites correspondent à deux termes consécutifs de la suite de Fibonacci. Ce type de croissance, répondant aux règles de la phyllotaxie, permet ainsi de mettre le plus d’écailles dans le moins de place possible. Création artisanale fait main, chaque pièce est unique.

Comment changer la mine :

 

En botanique, le cône est la structure de regroupement des organes reproducteurs chez les conifères1.

La « pomme de pin » est l’exemple typique du cône. La forme générale est celle d’un strobile : un axe court autour duquel des écailles insérées en spirale abritent à leur base les organes sexués.

Le nom dérive du latin conus, lui-même issu du grec κῶνος (kônos), et désignait la pomme de cyprès2. Certains botanistes réservent le terme de « cône » aux structures femelles à écailles ligneuses, mais par extension il est parfois employé pour désigner toutes les « inflorescences » et « fructifications » des conifères même si l’organisation initiale en strobile n’est plus visible (comme chez les ifs ou les genévriers). Il est aussi quelquefois utilisé pour désigner les structures de reproduction de Gymnospermes plus archaïques comme les Cycadacées, voire celles de Lycophytes fossiles.

Les membres de la famille des Pinaceae (pins (pin maritime, pin parasol, etc), sapins, cèdres, mélèzes, etc.) ont des cônes constitués d’écailles imbriquées les unes sur les autres comme la peau des poissons. Ce sont les cônes les plus communs. Les écailles sont arrangées en spirale suivant la suite de Fibonacci.

Le cône femelle a deux types d’écailles, les écailles de bractée, dérivées d’une feuille modifiée, et les écailles à l’origine de la graine (ou pignon), situées près des écailles de bractée. Sur chaque côté supérieur des écailles de graine se trouvent deux ovules qui se développent en graines après fécondation par des grains de pollen. Les écailles de bractée se développent d’abord, et sont matures au moment de la pollinisation. Les écailles de graine se développent plus tard pour enfermer et protéger les graines tandis que les écailles de bractée souvent ne croissent plus.

Les écailles s’ouvrent temporairement pour recevoir le pollen, puis se referment pendant la fécondation et la maturation de la graine. Elles se rouvrent alors encore à la maturité pour permettre à la graine de s’échapper. La maturation prend 6 à 8 mois après la pollinisation dans la plupart des genres de Pinaceae, mais 12 mois pour les cèdres et 18 à 24 mois (rarement plus) pour la plupart des pins. Les cônes s’ouvrent au niveau des écailles de graine fléchissant en arrière avec le dessèchement du cône, ou (dans les sapins, les cèdres et le mélèze d’or) par destruction des cônes.

source: wikipédia

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Stylo en pigne de pin des landes + support”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This
0